Alexandra Muzotte

Coach professionnel & Somatothérapeute
Bordeaux - Mérignac

LE COACHING

Le Coaching, pourquoi ?

- faire un pas de plus

- se dépasser

- se reconnecter à ses ressources

- ...

Le Coaching, qu'est ce c'est?

Il fait partie intégrante de cette vaste famille des métiers de l’accompagnement et couvre un large champ d’interventions et d’applications : accompagnement professionnel, accompagnement personnel, relation d’aide.

Toute fois, ce qui peut le distinguer des autres métiers de l’accompagnement est qu'il se déroule dans un espace-temps spécifique que nous pouvons calibrer en nombre de séances de coaching en poursuivant ainsi une finalité déclinée en objectifs.

Néanmoins, il peut également être appréhendé comme un échange particulier, une conversation, orienté vers un objectif, pour la personne qui se lance dans cette démarche.

Tout cela se déroule dans un cadre rendu explicite par le coach et mettant en relation une personne / un client (expert de sa vie mais en demande d’aide à un moment particulier de son parcours) et le coach (expert du processus, du cadre, du « comment » va se dérouler la relation d’aide).

Le Coaching, dans quelles circonstances ?

- dans la gestion de ses émotions

- lors d'un changement

- afin de pouvoir prendre du recul sur une problématique et la dépasser

- pour le développement de soi, de sa connaissance de soi et de ses compétences

- ...  

Le Coaching, comment ?

Une séance "type" avec la personne que je reçois se déroule de la façon suivante :

- définition de sa demande / de son objectif 

- entretien / conversation coachique

- intégration 

- actions

Le Coaching avec les pratiques narratives

" L’approche narrative a été créée en Australie et en Nouvelle-Zélande, par Michael White et David Epston, il y a une trentaine d’années. Elle est fondée sur l’idée que les récits que nous produisons en permanence sur notre vie peuvent soit nous enfermer, soit nous libérer, et qu’il existe toujours une multiplicité de points de vue pour rendre compte d’une situation. Fondée sur des techniques de conversation sophistiquées, elle ne se focalise pas sur les problèmes mais au contraire, sur les compétences déployées par les personnes et les groupes lorsqu’il n’y a pas de problèmes.

Elle propose un travail en profondeur sur le sens et sur le lien, reconnaît l’influence de la transmission et de l’imitation dans nos choix, et s’inscrit dans le respect des « pratiques de vie » de chacun dans sa capacité à évoluer."*

 

Pour moi, le postulat de cette pratique est : « la personne est celle qui sait pour elle-même». Ainsi, celles qui ont une demande (de changement, de gestion des émotions, du stress, …) sont considérées comme les auteures et expertes de leur propre vie. Ainsi en tant qu'auteure de leur histoire, elles sont capables d’en écrire d’autres, porteuses de solutions, de compétences et ressources sur lesquelles elles pourront s'appuyer pour se libérer du problème.

Pour cela, la personne est invitée à considérer son problème/symptôme comme extérieur à elle, donc de s’en dissocier. Les questions du praticien narratif ne portent donc pas sur la personne mais sur le problème (non pas la personne anxieuse, mais l’anxiété). La personne n’est pas le problème. L’extériorisation du problème de la personne permet  de dissocier l’identité de la personne de l’histoire qui véhicule le problème, de responsabiliser le sujet sur ses propres solutions, et de lui permettre de percevoir des solutions alternatives non encore sollicitées.

 

Le praticien est « décentré » dans une attitude de non-savoir, de curiosité et de perplexité. Il travaille dans le cadre de référence de la personne sans le modifier.

La conversation narrative va inviter la personne à explorer des territoires inconnus, à la recherche de clés d’une nouvelle histoire à écrire, une histoire qui la reconnecte avec ses profondes aspirations, ses valeurs et ses rêves ; une histoire qui libère au lieu d’enfermer.

Toute conversation se passe  dans le respect et le rytme de la personne, de ce qu'elle vit.

La durée de chaque séance est d'1h30 sauf la première séance qui est toujours plus longue afin de pouvoir clairement définir ensemble le sujet de l'accompagnement dont vous avez besoin.

* Extrait du site la fabrique narrative

Tout cela dans le respect et le rytme de la personne, de ce qu'elle vit.

Tout en justesse et délicatesse.

La durée de chaque séance est d'1h30 sauf la première séance qui est toujours plus longue afin de pouvoir clairement définir ensemble le sujet de l'accompagnement dont vous avez besoin.
 

Selon Lao Tseu : « La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie ».

Ecoute - Respect - Délicatesse - Bienveillance - Confidentialité - Sincérité